Constance Beresford-Howe
1922-2016

Installation:
Vendredi 11 octobre 2019
à 18 h, à la chapelle des écrivains
Église St Jax, Montréal


Romancière universitaire

Aujourd'hui presque oubliée et sérieusement négligée par la recherche féministe, Constance Beresford-Howe a été une véritable pionnière de ce que l'on appelle aujourd'hui l'activisme des femmes. Née en 1922 à Montréal d'une famille anglophone de classe moyenne, elle obtient un doctorat de l'Université Brown aux États-Unis et se joint au département d'études anglaises de l'Université McGill à Montréal où, entre autres matières, elle fait œuvre de pionnière dans l'enseignement de la création littéraire. Elle a marqué un grand coup d'éclat lorsque son premier roman, The Invisible Gate, écrit au début de la vingtaine, a été publié par un prestigieux éditeur américain, Dodd Mead, en 1949. Elle a ensuite publié un total de dix romans importants qui ont fait entendre la voix des femmes à une époque où le monde littéraire, à quelques exceptions près, était l’apanage des auteurs masculins. Elle a été une observatrice exceptionnelle sachant mettre en valeur la vie des femmes. Il en a résulté un classique ─ The Book of Eve ─ un récit remarquable dans lequel elle a montré aux femmes qu'il était possible de s'échapper de l'encarcanage de la vie conjugale. Après avoir enseigné à McGill et à Ryerson, Constance Beresford-Howe s'est retirée en Angleterre avec son mari, où elle est décédée en 2016.

Contact Us | ©2003-2019 Writer's Chapel Trust